Comment sauver son chien ?
Voici un article orienté sur les accidents que l’on peut rencontrer dans la vie quotidienne avec son chien.

Nous avons l’impression que notre chien est en sécurité et l’on ne s’imagine pas les dangers qui nous entourent au quotidien.

Nous allons aborder tous les accidents qui arrivent fréquemment et que l’on peut potentiellement éviter en grande partie.

Des symptômes que vous allez pouvoir constater et les solutions que vous pouvez apporter.

Vous allez voir que lorsque l’on a un chiot ou un chien, ces accidents arrivent vite et l’on peut se retrouver dans des situations dramatiques sans savoir ce qu’il faut faire à ce moment là.

Pour vous permettre d’anticiper et de savoir mieux appréhender les accidents, et ainsi les gérer au cas où vous y seriez confrontés.

Aussi, en cas de doute, n’hésitez pas (si votre chiot ou votre chien) change de comportement subitement à consulter votre vétérinaire.

Attention !

Certains chiens peuvent souvent donner l’apparence d’être en bonne santé,
d’être
un peu fatigué, pourtant ils sont mal en point.

Et à l’inverse d’autres peuvent donner l’impression d’avoir quelque chose d’important,
mais qui pour le coup ne nécessite pas forcement d’aller voir le vétérinaire, mais lorsque l’on est sûr de rien, il est plus prudent de prendre rendez vous au plus vite.

Sauvez votre chien

 

  1. Les Occlusions intestinales

Les occlusions intestinales arrivent principalement aux chiots, mais aussi aux chiens adultes qui ont l’habitude d’engloutir tout et n’importe quoi.

Lorsque l’on parle d’Occlusion intestinale, c’est à partir du moment où le chien n’arrive plus à faire ses besoins, ou la digestion ne se fait pas complètement.

occlusion intestinale chez le chien

Que faut il faire pour éviter ça ?

Surveillez votre chiot ou votre chien un peu partout où il va,
de façon à pouvoir analyser ce qu’il va prendre.

Accompagnez votre chiot, le fait de tout manger est habituel chez le chiot,
ce comportement va normalement très vite disparaitre si il est redirigé vers autre chose continuellement.

Un chien oublie un comportement à force de ne plus le faire,
c’est pourquoi, re-dirigez le lorsqu’il mange plantes, cailloux et objets divers chez vous et en extérieur.

Il existe également des occlusions intestinales pour cause médicale, mais nous n’aborderons pas le sujet ici, cet article étant lié aux accidents divers.

Comportement à l’extérieur :

Aussi, lorsque vous allez avec votre chiot à l’extérieur, ne le laissez pas sans surveillance.
En effet, les chiots ont souvent tendance à manger graviers, branches, etc…
Tant que ce ne sont que des petits morceaux de bois, peut passer, mais pas pour le reste…

Pour les graviers, cailloux en tout genre, ceux ci s’accumulent dans l’estomac, et à partir de ce moment là, il y a souvent occlusion intestinale.

Même chose lorsque votre chiot est chez vous, regardez ce qu’il serait susceptible de manger (câbles d’ordinateur, fils électriques, plantes, lessive, pastilles de lave vaisselle, produits dans le garage) etc…

Vérifiez aussi ses jouets…

Ne donnez pas des peluches de mauvaise qualité et sans surveillance, le chiot a tendance à déchiqueter et peut ingérer la mousse qui est à l’intérieur.
Ces mousses ne sont pas biodégradables, ou en tous cas pas assez rapidement et cela peut causer des occlusions intestinales.

Idem avec les jouets qui contiennent des “pouic-pouic” à l’intérieur, où bien des jouets en plastique comme les ballons, à partir du moment où le chien commence à percer le jouet et commence à le déchiqueter, enlevez lui de ce pas le jouet défectueux.

Prenez également l’habitude lorsque vous êtes chez vous de ne pas laisser traîner votre linge tels que  chaussettes, bas, slips, mouchoirs, etc…

Au passage, ne donnez pas vos effets personnels comme jouet, sinon votre chien va prendre l’habitude de se les attribuer.

Ils ne sait pas faire la différence entre ceux qu’il peut et ne peut pas prendre.

Quels sont les symptômes de l’occlusion intestinale ?

  • Salivation excessive
  • Vomissements
  • Diarrhées
  • Arrêt des selles complet
  • Arrêt des selles partiel
  • Fatigue
  • Crampes et douleurs abdominales
  • Position du chien sur le côté
  • Position de prière (fesses en l’air)
  • Abdomen gonflé
  • Palpation du ventre douloureuse

2. Les Empoisonnements domestiques

Nous allons citer les principaux aliments que votre chien ne doit pas manger :

Le chocolat noir est très dangereux pour votre chien,
l’équivalent de 60g de chocolat noir pur peut lui être fatal.

Quantité toxique :

60g pour un chien jusqu’à 10Kg
120g pour un chien jusqu’à 20Kg et 240g pour un animal jusqu’à 40Kg

La pomme de terre crue, seuls 300 g peuvent être fatal pour un chien de 10Kg,
vous pouvez en revanche les donner cuites sans aucun problème.
La solanine dégagée par la pomme de terre va l’empoisonner, voir au mieux des problèmes de digestion, d’inflammations, diarrhées noirâtres.

Quantité toxique  de la pomme de terre verdie ou germée :

30g/Kg
300g pour un chien de 10Kg
600 g pour un animal de 20Kg – 1Kg pour 33 Kg

Symptômes :

  • Salivation excessive
  • Vomissements
  • Diarrhées
  • Constipation
  • Fatigue
  • Crampes et douleurs
  • Gaz
  • Tremblements
  • Vertiges
  • Difficultés respiratoires

 Les oignons, ail, échalotes, lorsqu’ils sont ingérés ils anéantissent les globules rouges et à partir de ce moment le sang du chien n’est plus oxygèné.

Symptômes :

Grosses fatigues, votre chien n’est plus du tout pareil, problèmes digestifs, 
n’hésitez donc pas si vous avez vu que votre chien à mangé des oignons, de l’ail ou des échalotes, faire vomir l’animal et emmenez le d’urgence chez le vétérinaire.
Il va falloir refaire la flore intestinale avec un complément alimentaire.

D’autres aliments toxiques pour le chien :

  • Raisin frais
  • Raisin sec
  • Avocat
  • Alcool
  • Lait
  • Café/Thé
  • Pâte crue/levure
  • Noyaux et pépins
  • Sel

Attention également aux plantes de votre jardin !

3. L’Electrocution

Veillez à cacher tous les câbles qui traînent chez vous (Téléphone – Micro ondes – Télévision – Machine à laver – Grille pain) etc…

N’oubliez pas que quand vous êtes présent vous pouvez en règle générale tout analyser, mais dites vous qu’à chacun de vos départs, si votre chien est en liberté, les câbles sont là et c’est vraiment un risque majeur pour votre chien.

4. Les empoisonnements en balade

Bien souvent on connait les empoisonnements solides mais on parle peut de ceux qui sont liquides.

Quand vous allez en balade avec votre chien, ou votre chiot, dites vous que votre chiot à l’habitude de tout découvrir avec sa gueule et qu’il va se jeter sur pratiquement tout ce qui va être à sa portée.

L’Empoisonnement solide :

Si votre chien vient à manger quelque chose qui est empoisonné, il va falloir agir vite !
Ne pensez pas que cela n’arrive qu’aux autres.
Lorsque vous vous promenez en forêt, il y quelques personnes mal intentionnées qui essaient de repousser certains animaux, notamment les renards, les sangliers, voir les chats, en mettant des boules empoisonnées.

Il existe des empoisonnements différents, si ce sont des boulettes farcies avec du poison alimentaire qui est relativement rapide pour donner la mort (10/15mn), et d’autres comme la mort aux rats qui vont faire exploser la rate qui mettent un petit peu plus de temps.

Dans tous les cas votre chien sera très malade, il faut donc le faire vomir le plus rapidement possible.

Comment le faire vomir ?

Pour faire vomir votre chien, ayez toujours dans votre sac un peu de sel
(pas très sympa pour le chien mais très efficace)
En plus d’une bouteille d’eau, d’une pince à tique, laisse et longe, récompenses. 

Soit utiliser une petite salière, un petit sac en plastique, ou dans un petit ballon gonflable qui se craque facilement au moment voulu à la main.

Donner l’équivalent d’une cuillère à soupe (pour un chien de 20Kg environ.
Ouvrir la gueule de l’animal et verser le sel directement, refermer la gueule et attendre 1 à 2 secondes et laisser agir, la réaction est immédiate.

Votre chien va commencer à saliver très fort et ensuite se mettre à vomir, ne pas donner à boire immédiatement, attendez que votre chien vomisse quelques fois.

Une fois que vous voyez que votre chien commence à reprendre ses esprits, lui donner de l’eau. et foncer chez votre vétérinaire. 

Nous avons vu plus haut que le sel n’est pas très bon pour le chien, mais si c’est pour sauver sa vie, il vaut mieux tenter le tout pour le tout !

Comment constater que votre chien a été empoisonné ?

  • Contraction du corps
  • Hypersalivation
  • Convulsions
  • Vomissements
  • Diarrhées
  • Hémorragies
  • Coma

L’Empoisonnement liquide :

Attention aux promenades le long des champs, l’eau à proximité peut être contaminée par des pesticides.

Les pesticides utilisés dans les champs, désherbants etc…

Les chenilles processionnaires :

Elles sont un véritable problème pour les animaux mais également pour les humains,
ces chenilles processionnaires se trouvent principalement dans les forêts de chênes et de pins.

Les chenilles montent dans les arbres pour faire leur nid, elles se nourrissent principalement des épines de pins et de feuilles de chênes.

Cette période de nidification terminée, elles ont la particularité de redescendre en file indienne le long des troncs d’arbre, d’où le nom de chenille processionnaire.

(Voir notre article sur les chenilles processionnaires)

Les chenilles descendent pour aller s’enterrer avant de subir plusieurs mutations jusqu’à se transformer en papillon de nuit.

Les poils de ces chenilles sont très urticants, et à partir du moment ou vous touchez ces poils urticants, des démangeaisons très intenses vont apparaitre.

Attention !

Là où il y a eu un nid de chenilles processionnaires,  les poils peuvent être urticants plusieurs années même si les chenilles n’y sont plus.

Si votre chien va sentir ces fameux poils, il va en avoir sur le museau, automatiquement il va vouloir se lécher pour les enlever et c’est à partir de là que le problème devient très gênant puisque les poils urticants nécrosent rapidement la langue de votre chien.
Des tâches rouges vont alors apparaitre, surtout ne pas frottez avec votre main mais rincez abondamment la gueule de votre chien et partez directement chez votre vétérinaire en urgence, la vie de votre chien peut en dépendre.

En cas d’action rapide et de visite chez le vétérinaire, le chien sera sorti d’affaire en 8/10 jours.

Sans intervention rapide, il faudra peut être recourir à l’euthanasie si la langue de l’animal venait à se nécroser.

Laisser un commentaire