Comment lutter contre les puces ?

Il existe de nos jours de nombreux traitement contre les puces chez le chien et le chat, mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

Il n’existe pas de traitement idéal, chaque produit présente des avantages et des inconvénients.

Pour le traitement contre les puces chez le chien et le chat, Planète Animale à choisi l’utilisation de produits 100% naturels, vous les trouverez dans notre boutique en ligne  (lien Boutique)

L’utilisation des produits doit correspondre à des situations environnementales et cliniques précises.

Qui sont elles ?

Les puces sont des insectes piqueurs de couleur brune.
Dépourvues d’ailes, elles se nourrissent de sang et mesurent environ de 2 à 5mm de long.

Son nom scientifique Ctenophalides felis felis.
La puce se retrouve généralement dans le pelage des chiens et des chats mais aussi dans celui des lapins et des furets.

Elle peut également piquer l’homme.

Comment agissent les puces ?

Les échanges de puces entre chiens, entre chats ou entre chiens et chats sont rares (environ 10%).
Très mobiles elles vivent en permanence dans le pelage.
Dés leur arrivée, elles piquent, se nourrissent de sang et injectent leur salive.

Très vite, elles s’accouplent et pondent des oeufs plusieurs fois par jour jusqu’à la fin de leur vie (3 semaines environ).

Les oeufs, de couleur blanchâtre et lisses, tombent dans l’environnement fréquenté par les animaux.
 Ils se transforment ensuite en larves mobiles qui se nourrissent de débris et de déjections de puces.

Une fois leur développement effectué, ces larves réfractaires à la lumière, s’enfoncent profondément dans les moquettes, tapis, lames de parquets.

Au sein de ces cocons, ces larves deviennent de jeunes puces, puis elles sortent de ces cocons en quelques semaines ou quelques mois sous l’effet des vibrations.

C’est uniquement à partir de ces jeunes puces que les animaux et l’homme se contaminent.

reproduction-puce-chien-chat-lapin-herisson
Mode de vie de la puce chez le chat

Les problèmes de santé posés par les puces :

  1. Ça fait mal ! La piqure de puce est douloureuse

  2.  Ça démange ! La puce se nourrit du sang de l’animal, et afin que le sang ne coagule pas avant d’être aspiré, elle lui injecte un peu de salive anticoagulante.


    Cette salive provoque chez le chien et le chat, une réaction à l’origine de prurit (démangeaisons).

  3. Provoque une perte de sang :
    L’infestation par un grand nombre de puces peut provoquer une anémie, et plus particulièrement chez les animaux jeunes, très âgés ou malades.

  4. Provoque des allergies :
    L’allergie à la salive de puces est l’une des maladies de peau les plus fréquentes chez le chien et le chat.
    Elle se manifeste par de violentes démangeaisons, des pertes de poils, pellicules, croûtes, plaies qui peuvent se terminer par des infections.

  5. Transmettent des maladies :
    La puce peut transmettre des maladies bactériennes aux chats.
    Maladie que les chats peuvent ensuite inoculer à l’homme.
    Les puces des chiens et des chats peuvent également transmettre un ver digestif appelé Dypilidium Caninum

Mon chien ou mon chat a-t’il des puces ?

Il n’est pas toujours très simple de savoir si un animal a des puces.
Souvent, les chats ne présentent aucun signe clinique bien qu’ils hébergent des puces.

Rechercher les puces adultes sur les animaux.
Attention ! Elles ne sont facilement visibles à l’oeil nu qu’en cas d’infestation massive ou sur des chiens et des chats au pelage clair et court.

Le mieux est d’utiliser un peigne ultra fin spécial sur l’ensemble du corps de votre animal.

Traiter, oui mais quelques précautions s’imposent !

Le choix d’un traitement antipuce ne se fait pas à la légère :

  • Ne pas utiliser un traitement antipuce pour chien sur un chat (certains antipuce pour chiens sont mortels pour les chats)
  • Respecter les doses prescrites : une dose trop faible est inefficace, une dose trop forte peut être dangereuse.
  • Renouveler le traitement : un seul traitement ne suffit pas pour se débarrasser  de ces indésirables, surtout si l’environnement est contaminé. Beaucoup d’échec du traitement sont simplement dû qu’il n’ont pas été renouvelés.
  • Désinfecter l’environnement : Il est important de se rappeler que la contamination par les puces est essentiellement environnementale, il existe différents moyens de traiter votre maison, environnement de vos animaux par des produits naturels et non nocifs pour l’environnement.

Source : esccap.fr

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.