Selon une étude Australienne, notre boule de poils adorée polluerait au quotidien autant que deux 4×4…

Alors que faire pour que mon chien devienne écolo ?

On peut commencer par reconsidérer ce que nous achetons !

Nos produits proviennent t’ils de productions locales ou de l’autre bout du monde ? Privilégier le local allégera les coûts écologiques liés au transport longue-distance et favorisera l’économie de nos régions.

  1. IL CONSOMME LOCAL ET MEME BIO
    Rex peut manger des légumes mélangés à de la viande
    , et vive les croquettes (Bio si possible), moins gourmandes en emballages que les pâtées et terrines individuelles.

    REPENSER L’ALIMENTATION DE MAIKA ET RAVEN

    On peut s’inquiéter que des sous-produits animaux entrent régulièrement dans la composition des aliments pour chiens et chats.
    Comme les additifs (le BHT par exemple) encore présents dans certains aliments pour chien.

    Un conseil, comparez les listes d’ingrédients et documentez-vous.

    Il existe des aliments biologiques pour chiens et chats et même de la nourriture végétarienne, mais ces produits sont parfois difficiles à trouver.

     

  2. IL DORT DANS UNE NICHE ECO CONCUE
    On lui bricole un abri à partir de matériaux de récup’ (palettes, tonneau, etc…).
    On peut aussi lui chiner un panier de deuxième main.

    Si malgré cela vous ne trouvez pas votre bonheur, vous trouverez sur Planète Animale des paniers pour chiens made in France, créés à partir de matériaux naturels ou bio comme le chêne liège.

    Il existe également des niches en bois issus de forêts gérées durablement et des paniers design utilisant des matériaux bio et fabriqués en France.

     

  3. IL SE LA JOUE ANTI GASPI !
    Pour la vie quotidienne, on pense aux écuelles en matériaux naturels et recyclés : bambou ou cosses de riz.
    Et aux jouets pour chien à base de bois ou de coton, le bon vieux bâton ou la corde nouée font toujours autant d’effet.
     
  4. PRODUITS DE NETTOYAGE ET DE TOILETTAGE

    Les désinfectants très puissants sont évidemment nocifs pour nos animaux
    Opter pour un nettoyage fréquent avec des produits biodégradables.

    Pour neutraliser les odeurs dans la litière, pensez au bicarbonate de soude.
    Pour le bain, choisissez des shampoings spécialisés, naturels et biodégradables.

    Non seulement ils sont moins nocifs pour votre animal (qui risque de se lécher et d’en absorber une partie), mais ils sont préférables pour la planète.
    Au moment de choisir un antipuce, renseignez-vous : certains de ces produits renferment des pesticides qui comportent des risques pour la santé de votre animal et celle des humains. 

Quels réflexes écoresponsables adopter lorsqu’on a un chien ?

Réfléchissez à son alimentation
L’alimentation de votre chien est sans nul doute le poste qui est le plus écologiquement lourd.
Nourrir votre chien mobilise des terres agricoles, la ressource en eau mais aussi, selon les techniques de production, des produits que l’on aimerait bien ne plus voir utilisés.

Visez de nouveaux aliments notamment à base d’ingrédients naturels ou issus de l’agriculture biologique, n’est pas forcément plus onéreux mais garanti une meilleure santé à votre chien, ce qui vous fera économiser autant en frais vétérinaires !

Utilisez des sacs à crottes biodégradables
Pour ramasser les excréments de votre chien , préférez des sacs ‘déjection canine’ biodégradables aux traditionnels sacs poubelle en plastiques que l’on se doit de faire disparaître.

L’immense impact que représentent nos amis à quatre pattes est à prendre en compte, en effet, à l’image de leurs maîtres, chiens et chats sont de grands consommateurs.

Voici donc quelques idées pour rendre les animaux de compagnie un peu plus « verts » :

GÉRER LES PETITS BESOINS DE VOS ANIMAUX

Avec les tonnes de litière pour chat envoyées en déchetterie chaque année !
La classique litière d’argile agglomérante pour les chats, bien qu’efficace, n’est pas dépourvue d’impacts environnementaux !

D’une part l’argile utilisée, d’autre part, la litière ne peut se décomposer dans les sites d’enfouissement et contient de la silice, une substance potentiellement cancérigène.

Il existe désormais différentes alternatives « vertes » à la litière d’argile agglomérante : litière de résidus de maïs ou de blé, de coquilles de noix, de bran de scie compressé, de papier journal recyclé ou de pin.

Pour les chiens, il est aussi important de ramasser leurs excréments !
Pas seulement pour les passants et voisins, mais aussi pour éviter de polluer les cours d’eau.

Pour les ramasser, optez pour des sacs biodégradables ou encore, réutilisez les sacs plastiques qui envahissent encore notre quotidien aujourd’hui.

ALLER CHERCHER SON NOUVEL AMI DANS UN REFUGE

Si vous décidez d’adopter un petit compagnon, songez à visiter un refuge.

Contrairement aux idées reçues, les animaux des refuges ne sont pas tous vieux et malades.
Vous aidez ainsi à alléger le problème de surpopulation des refuges.
Vous sauvez également la vie d’un animal qui risque l’euthanasie.

 

Stérilisez votre chien

Il n’y a aucune maltraitance à stériliser son chien,  en effet, il est recommandé de faire stériliser votre animal pour éviter la surpopulation et les problèmes qui en découlent.

N’étant pas vaccinés régulièrement, ces animaux sont par ailleurs susceptibles de transmettre des maladies

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.