Mon chien devient écolo 1

Selon une étude Australienne, notre boule de poils adorée polluerait au quotidien autant que deux 4×4…

Il consomme local et même bio, Rex peut manger des légumes mélangés à des féculents et de la viande de temps en temps (à conditions d’y ajouter de l’huile de colza, des vitamines et des minéraux (conseil donné par le Dr Géraldine Blanchard, vétérinaire) Pour le reste, vive les croquettes (bio si possible), moins gourmandes en emballages que les pâtés et terrines individuelles. On ne cède pas aux sirènes des croquettes veggies : un chien est carnivore et doit le rester pour être en bonne santé.

Il dort dans une niche éco-conçue

On lui bricole un abri à partir de matériaux de récup’ (palettes, tonneau, etc…), on lui chine une tannière de deuxième main, et si malgré cela vous ne trouvez pas votre bonheur, vous trouverez sur Planète Animale des paniers made in France, créés à partir de matériaux naturels ou bio que le chêne liège. Il existe également des niches en bois issus de forêts gérées durablement et des paniers design utilisant des matériaux bio et fabriqués en France.

Il se la joue anti-gaspi

Pour la vie quotidienne, on pense aux écuelles en matériaux naturels et recyclés : bambou ou cosses de riz, et aux jouets à base de bois ou de coton, le bon vieux bâton ou la corde nouée lui font toujours autant d’effet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.