chien qui parle planete animale

Votre chien vous parle, mais êtes-vous certain de le comprendre ?

La communication par la nourriture chez le chien :

Il a des comportements que vous trouvez étranges et sans raison évidente ?
Et lui, vous comprend-il quand vous lui parlez ?
La communication est importante pour toute espèce vivant en groupe mais le chien et l’humain ayant des moyens de communication différents, il en résulte souvent des malentendus et de l’incompréhension des deux partis.

Bien communiquer avec notre chien est primordial pour assurer une bonne relation et favorise la prévention de bon nombre de problèmes de comportements.

Le chien comprend-il tout ou partie de notre langage ?

La plupart des propriétaires de chiens ne savent pas se mettre à la portée de leur compagnon.
Ils croient ce dernier capable de comprendre son langage, de  » boire ses paroles », alors qu’il n’en est rien.
Le maître se sent légitimement autorisé à sévir si le chien ne fait pas ce qu’il lui a demandé ; mais la plupart du temps, ce  » manque de respect  » perçu par le propriétaire est en fait un  » manque de compréhension  » de la part du chien et celui-ci se sent alors injustement puni.

La communication par la nourriture chez le chien :

Il est tout d’abord très souvent conseillé que votre chien mange après vous.
En effet, si l’on se réfère à ce qu’il se passe dans un groupe de chiens, les dominants mangent en premier, tranquillement, et les dominés attendent leur tour patiemment.

Il est donc logique de ne pas répondre au chien qui quémande de la nourriture à table.
Si vous toléré que votre chien vous dérange pendant les repas, vous ne vous conduisez pas comme des dominants, c’est le chien qui prend l’ascendant.

communication par nourriture chez le chien

Votre chien boude ses croquettes ?

Pourquoi ne pas respecter ses préférences alimentaires ? Si les croquettes ne lui plaisent pas, changez les ou agrémentez les avec un peu de gruyère râpé ou du jus de viande. On utilise bien de la moutarde ou du ketchup pour relever nos plats !

Ou placer la gamelle ?

Il est déconseillé de placer la gamelle de nourriture dans un lieu très fréquenté (couloir…).
En effet, votre chien doit pouvoir manger tranquillement pour bien digérer.
S’il n’est pas en paix, il risque aussi d’être anxieux, voire même agressif.

Enfin, pour certains chiens « ambitieux », il vaut mieux ne pas laisser trainer la nourriture toute la journée, déjà parce que les croquettes s’altèrent peu à l’air mais elles peuvent être souillées, mais  surtout parce que c’est l’occasion de montrer qu’ils contrôlent leur nourriture en la protégeant comme des dominants.

Pour résumer, si votre chien n’a pas terminé son repas après quelques minutes et qu’il a quitté les lieux, retirez lui sa gamelle.

La communication perturbée entre les chiens et leur propriétaire

La communication n’est pas toujours facile entre l’animal et son propriétaire car ils ont chacun leur mode de communication propre et doivent s’adapter l’un à l’autre pour pouvoir s’entendre.

On remarque souvent que les propriétaires perdent patience face à leur chien.

Très souvent, ils n’ont pas pris la peine de se renseigner sur les gènes et les habitudes de vie de leur compagnon.
Ainsi, si le propriétaire n’est pas capable de décrypter parfaitement les postures de dominance, de soumission ou d’apaisement de son chien, les interactions au sein de la famille-meute sont souvent des situations de non sens.

Or, la perturbation de la communication peut alors générer des troubles comportementaux variés chez les animaux.

On pourra alors observer des attitudes plus ou moins agressives (morsures, grognements…), mais également des problèmes de comportement :

  • Boulimies,
  • Boiteries,
  • Prurits par anxiété et stress,
  • Des vocalises de plainte,
  • Destructions,
  • Mictions inadéquates

Mais également les maladies, l’une des communication par la nourriture chez le chien, par exemple l’anorexie.

Certains chiens mangent très peu et c’est un véritable casse-tête pour le « maître » qui lutte pour essayer de faire manger son animal.

Mais avant de conclure qu’un chien est anorexique, fait des caprices ou du chantage, il convient de vérifier qu’il ne souffre pas de troubles digestifs.

Ainsi, dans un premier temps, essayez d’agrémenter la nourriture que vous proposez à votre chien afin d’en augmenter l’appétence. Si les problèmes d’alimentation persistes n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

La boulimie

Certains chiens peuvent également manifester des troubles du comportement alimentaire.
Et, comme pour nous, la cause est souvent « psychique » : chez les animaux, elle peut résulter d’un sevrage trop précoce, de l’ennui, ou de stress, quand le chien n’est plus dans un environnement familier par exemple.

Il peut aussi s’agir d’une carence alimentaire (régime pauvre en protéines) ou encore d’un dérèglement hormonal, toutefois assez rare.

Contrairement à nous, les animaux n’ingurgitent que la quantité d’aliment dont ils ont besoin.
Ces pathologies semblent ne toucher que les animaux domestiques et sont absentes dans la nature.

Le pica chez le chien : quel est ce trouble du comportement alimentaire ?

Qu’est-ce que le pica ?

Le pica est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par le fait que le chien ingère toutes sortes de substances qui ne devraient pas être mangées et qui n’ont aucun caractère nutritif.

Ainsi, le chien peut se mettre à avaler du plastique, des morceaux de tissu, du papier, du sable, de la terre, des cailloux, du bois, et tout ce qu’il trouve sur son passage.

L’ingestion d’excréments est également une forme particulière de pica qui se nomme coprophagie, mais dont le traitement diffère.

Quelles sont les causes du pica ?

Le pica chez le chien peut avoir plusieurs origines (en dehors des chiots) :

  • trouble digestif : votre chien peut peut-être souffrir d’un problème digestif qui le pousse à avaler tout et n’importe quoi pour tenter de le soulager ou de se faire vomir.

    Il peut s’agir d’une inflammation de l’estomac ou des intestins, d’un parasite ou de bactéries internes, d’un corps étranger avalé et coincé dans son estomac, ou encore par exemple d’une maladie du pancréas.

  • carence alimentaire : si votre chien ne mange pas une nourriture de qualité, il peut développer des carences, notamment en fer. Ce manque se traduit par une forme d’anémie et un épuisement lent du corps.

  • stress, anxiété ou ennui :  Lorsque ses maîtres travaillent et que le chien reste seul toute la journée, il peut alors s’ennuyer et ressentir du stress. Il manque de stimulation et cherche à s’occuper ou à attirer l’attention en avalant tout ce qui se trouve à sa portée.

  • maladie : certaines maladies poussent le chien à ingérer n’importe quoi, comme le diabète, certaines formes de cancers ou encore la maladie de Cushing.

  • âge : un chien âgé peut se mettre à développer certains troubles pathologiques, dont le pica. 

  • apprentissage de la vie : les jeunes chiots apprennent à grandir et à découvrir le monde en passant par une phase orale.
    Ils ingèrent tout et n’importe quoi pour comprendre ce qui les entourent.
    Il est donc normal qu’un jeune chiot passe par cette étape, mais il faut se montrer vigilant afin que l’animal n’ingère pas de substance dangereuse.
    L’éducation de la mère aide à en venir en bout, mais l’habitude persiste parfois.

Les autres caractéristiques de communication chez le chien :

  • Olfactif et phéromonal
  • Visuel
  • Sonore
  • Tactile