Intoxication du chien et du chat

Quels poisons se cachent chez vous ?

LES  RISQUES D’INTOXIXATION DU CHIEN ET DU CHAT SONT :
  • Le chocolat qui contient de la théobromine
  • les mégots de cigarette
  • les crapauds (qui libèrent un venin dangereux pour les animaux)
  • l’anti-limace (méthaldéhyde) les chiens adorent son goût sucré
  • et la chenille processionnaire du pin.
Voir le  fascicule d’information de TVM.
Non pris à temps,
les risques d’envenimation s’aggravent et l’issue peut être fatale pour votre animal.
empoisonnement animaux

Attention aux chenilles processionnaires

Leurs poils urticants contiennent une toxine (la thaumétopoéine) qui est très allergisante.

Le contact direct avec la chenille ou avec les soies urticantes est très grave et peut être mortelle, surtout en cas d’ingestion.

Symptômes :

  • salivation excessive
  • vomissements
  • démangeaisons
  • gonflement de la gorge
  • fièvre et nécrose de la langue Ces symptômes surviennent très rapidement après contact.

« Ne surtout pas toucher l’animal au niveau de la zone atteinte avec la chenille, les poils urticants sont encore présents et vous pourriez vous envenimer également. »

Empêcher l’animal de se gratter et l’amener en urgence chez le vétérinaire.

 

Principaux agents d’intoxication chez les animaux domestiques au quotidien. © TVM.

 

Raticide, antigel, solvants et détergents

Les raticides, ces anticoagulants provoquent des hémorragies souvent mortelles.

 L’antigel, un alcool qui, même à faibles doses, entraîne la formation de cristaux dans les reins potentiellement mortels pour l’animal« Attention, son goût sucré attire les chiens et les chats. »

Les détergents provoquent des lésions par irritation – les chats sont particulièrement attirés par certains détergents comme l’eau de Javel et les solvants domestiques tels que white spirit, acétone, dissolvants ou essence de térébenthine.

« Facilement volatiles, l’intoxication peut avoir lieu par inhalation, par contact ou par ingestion. Le contact même avec une faible quantité de produit peut déjà entraîner des lésions« . Irritation des yeux, troubles respiratoires et nerveux… les symptômes surviennent rapidement après l’exposition à l’agent toxique.

 

Les MÉDICAMENTS
Attention également aux médicaments, le paracétamol ou l’ibuprofène. Les chats sont très sensibles au moindre surdosage et cela provoque chez eux des troubles nerveux, rénaux et digestifs.

« Attention aux antiparasitaires externes pour les puces et les tiques pour chien, à base de perméthrine : ne jamais en utiliser sur un chat !

Cette molécule est très toxique et provoque des troubles digestifs et nerveux (convulsions, coma) pouvant conduire à la mort. »

https://www.planeteanimale.com/produit/pipette-insectifuge-bio-chien-moyen/

Certaines fleurs comme le lys. Ingérées ou mâchonnées, sa tige, ses fleurs ou ses feuilles peuvent empoisonner les reins des chats et provoquent des troubles digestifs.

« Si votre animal a été en contact avec l’un de ces agents toxiques, amenez votre animal d’urgence  chez votre vétérinaire « 

N’attendez pas  l’apparition des symptômes et ne pas tenter les remèdes de ‘grand-mère’ ni de faire vomir soi-même l’animal, car cela peut être dangereux et aggraver la situation.

Si possible, indiquer le produit et la quantité ingérée ainsi que l’heure de l’empoisonnement ».

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.